Posted: Updated:

Cette année encore les demandes d’achat d’électricité au tarif régulé de l’ARENH par les opérateurs alternatifs ont excédé le plafond prévu par la loi. Ce qui devrait entraîner une augmentation du prix de l’électricité en 2020.

Les demandes d’achat d’électricité d’origine nucléaire à un prix fixe (42 euros le mégawattheure) viennent de s’achever. Ce mécanisme nommé ARENH (Accès régulé à l’électricité nucléaire historique), prévu par la loi depuis 2010, permet aux fournisseurs d’énergie alternatifs d’être compétitifs par rapport à l’opérateur historique – le seul autorisé à exploiter des centrales nucléaires et donc à bénéficier d’électricité au prix de revient du nucléaire, encore inférieur le plus souvent à ceux du marché. C’est le cas aujourd’hui puisque les prix de gros se situent entre 48 et 50 euros le MWh (prix à fin novembre 2019).

Les fournisseurs alternatifs d’électricité gagnent chaque année de nouveaux clients et affichent donc des besoins croissants. Or, le mécanisme de l’ARENH est plafonné à un volume maximal de 100 TWh, soit 25 % de la production nucléaire française et 21 % de la consommation du pays. Bilan : en novembre 2018, pour la première fois, les demandes d’ARENH ont dépassé le plafond en atteignant 133 TWh.

Tenus d’aller s’approvisionner sur le marché, à des prix supérieurs, les opérateurs alternatifs avaient donc renchéri leurs prix moyens de vente. Ce qui avait, par ricochet, entraîné une hausse également pour les clients de l’opérateur historique puisque la CRE, afin de permettre la concurrence, a du à son tour répercuter cette augmentation sur le tarif réglementé. Celui-ci a bondi de 5,9 % au 1er juin 2019.

Et ce scénario va se répéter en 2020. La loi Energie-Climat autorise désormais un relèvement du plafond de l’ARENH à 150 TWh. Pour autant, le gouvernement a fait savoir que « pour l’année 2020, [il] ne prévoit pas de modifier ni le prix ni le plafond de l’ARENH », à défaut d’un accord avec la Commission européenne sur ces paramètres. La demande d’ARENH pour 2020 s’est élevée à 147 TWh, dépassant de 47 % le volume offert. La CRE a donc procédé à la répartition de ce volume au prorata des demandes de chaque fournisseur, qui recevra donc un volume inférieur à sa commande.

Des outils pour maîtriser son budget énergétique

Dans ce contexte, une nouvelle augmentation du prix de l’électricité est probable début 2020. Une raison supplémentaire pour les entreprises de mettre en œuvre des programmes leur permettant de maîtriser leur budget : audit énergétique, mesures d’optimisation de leur consommation ou encore contrats Corporate PPA (power purchase agreement) pour les grandes entreprises, qui offrent une visibilité tarifaire sur plusieurs années.

© AdC

Publications similaires

L’actuelle hausse des prix de l’électricité en Europe contraint les gouvernements à envisager des...

Annoncé début septembre 2020, le plan France Relance doit permettre de préparer la France de 2030....

La Commission européenne doit dévoiler le 14 juillet une réforme permettant de répondre aux...

Posted: Updated:

Cette année encore les demandes d’achat d’électricité au tarif régulé de l’ARENH par les opérateurs alternatifs ont excédé le plafond prévu par la loi. Ce qui devrait entraîner une augmentation du prix de l’électricité en 2020.

Les demandes d’achat d’électricité d’origine nucléaire à un prix fixe (42 euros le mégawattheure) viennent de s’achever. Ce mécanisme nommé ARENH (Accès régulé à l’électricité nucléaire historique), prévu par la loi depuis 2010, permet aux fournisseurs d’énergie alternatifs d’être compétitifs par rapport à l’opérateur historique – le seul autorisé à exploiter des centrales nucléaires et donc à bénéficier d’électricité au prix de revient du nucléaire, encore inférieur le plus souvent à ceux du marché. C’est le cas aujourd’hui puisque les prix de gros se situent entre 48 et 50 euros le MWh (prix à fin novembre 2019).

Les fournisseurs alternatifs d’électricité gagnent chaque année de nouveaux clients et affichent donc des besoins croissants. Or, le mécanisme de l’ARENH est plafonné à un volume maximal de 100 TWh, soit 25 % de la production nucléaire française et 21 % de la consommation du pays. Bilan : en novembre 2018, pour la première fois, les demandes d’ARENH ont dépassé le plafond en atteignant 133 TWh.

Tenus d’aller s’approvisionner sur le marché, à des prix supérieurs, les opérateurs alternatifs avaient donc renchéri leurs prix moyens de vente. Ce qui avait, par ricochet, entraîné une hausse également pour les clients de l’opérateur historique puisque la CRE, afin de permettre la concurrence, a du à son tour répercuter cette augmentation sur le tarif réglementé. Celui-ci a bondi de 5,9 % au 1er juin 2019.

Et ce scénario va se répéter en 2020. La loi Energie-Climat autorise désormais un relèvement du plafond de l’ARENH à 150 TWh. Pour autant, le gouvernement a fait savoir que « pour l’année 2020, [il] ne prévoit pas de modifier ni le prix ni le plafond de l’ARENH », à défaut d’un accord avec la Commission européenne sur ces paramètres. La demande d’ARENH pour 2020 s’est élevée à 147 TWh, dépassant de 47 % le volume offert. La CRE a donc procédé à la répartition de ce volume au prorata des demandes de chaque fournisseur, qui recevra donc un volume inférieur à sa commande.

Des outils pour maîtriser son budget énergétique

Dans ce contexte, une nouvelle augmentation du prix de l’électricité est probable début 2020. Une raison supplémentaire pour les entreprises de mettre en œuvre des programmes leur permettant de maîtriser leur budget : audit énergétique, mesures d’optimisation de leur consommation ou encore contrats Corporate PPA (power purchase agreement) pour les grandes entreprises, qui offrent une visibilité tarifaire sur plusieurs années.

© AdC

Publications similaires

L’actuelle hausse des prix de l’électricité en Europe contraint les gouvernements à envisager des...

Annoncé début septembre 2020, le plan France Relance doit permettre de préparer la France de 2030....

La Commission européenne doit dévoiler le 14 juillet une réforme permettant de répondre aux...