Posted: Updated:

Le 20 janvier, le ministère de la Transition écologique a annoncé la distribution d’un fond de 90 millions d’euros pour accélérer le développement de la filière hydrogène en France.

Pour le Gouvernement, le déploiement de la filière hydrogène revêt deux enjeux majeurs. Le premier est environnemental, car cette énergie constitue une solution clé pour réduire les émissions de CO2 dans les transports et l’industrie. Le second est économique, puisque cela va permettre de mettre en place un écosystème industriel dédié. L’État a donc décidé d’amplifier son soutien à la filière par le biais d’appels à projet.

100 stations hydrogène d’ici 2023

Ainsi, le ministère de la Transition écologique a annoncé le 20 janvier que 78,5 millions d’euros allaient être alloués aux 20 lauréats de l’appel à projets « Ecosystèmes de mobilité hydrogène » lancé par l’Ademe en octobre 2018. De quoi, notamment, financer 43 stations-service hydrogène, sur les 100 prévues à l’horizon 2023, et 158 poids-lourds, sur les 200 programmés d’ici 3 ans.

418 000 tonnes de CO2 évitées

Par ailleurs, 11,5 millions d’euros financeront les 5 projets lauréats de l’appel à projet « Production et fourniture d’hydrogène décarboné pour des consommateurs industriels », lancé en février 2019 dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA). Ce qui évitera l’émission de 418 000 tonnes de CO2 sur les 15 ans de durée de vie des installations. D’autres appels à projets doivent être lancés dès ce mois de mars 2020.

© AdC – L’Agence de Contenu

Publications similaires

Dans le cadre de la publication des Futurs Energétiques 2050, le gestionnaire du réseau électrique...

L’installation dans la durée du conflit russo-ukrainien complique l’approvisionnement du continent...

Le gouvernement vient en aide aux entreprises. Avec un plan de résilience, il vise notamment à...

Posted: Updated:

Le 20 janvier, le ministère de la Transition écologique a annoncé la distribution d’un fond de 90 millions d’euros pour accélérer le développement de la filière hydrogène en France.

Pour le Gouvernement, le déploiement de la filière hydrogène revêt deux enjeux majeurs. Le premier est environnemental, car cette énergie constitue une solution clé pour réduire les émissions de CO2 dans les transports et l’industrie. Le second est économique, puisque cela va permettre de mettre en place un écosystème industriel dédié. L’État a donc décidé d’amplifier son soutien à la filière par le biais d’appels à projet.

100 stations hydrogène d’ici 2023

Ainsi, le ministère de la Transition écologique a annoncé le 20 janvier que 78,5 millions d’euros allaient être alloués aux 20 lauréats de l’appel à projets « Ecosystèmes de mobilité hydrogène » lancé par l’Ademe en octobre 2018. De quoi, notamment, financer 43 stations-service hydrogène, sur les 100 prévues à l’horizon 2023, et 158 poids-lourds, sur les 200 programmés d’ici 3 ans.

418 000 tonnes de CO2 évitées

Par ailleurs, 11,5 millions d’euros financeront les 5 projets lauréats de l’appel à projet « Production et fourniture d’hydrogène décarboné pour des consommateurs industriels », lancé en février 2019 dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA). Ce qui évitera l’émission de 418 000 tonnes de CO2 sur les 15 ans de durée de vie des installations. D’autres appels à projets doivent être lancés dès ce mois de mars 2020.

© AdC – L’Agence de Contenu

Publications similaires

Dans le cadre de la publication des Futurs Energétiques 2050, le gestionnaire du réseau électrique...

L’installation dans la durée du conflit russo-ukrainien complique l’approvisionnement du continent...

Le gouvernement vient en aide aux entreprises. Avec un plan de résilience, il vise notamment à...